Et on se gare où ici ?

digA première vue, n’importe où tant que ça ne crée pas  d’émeute immédiate. Le quartier Euroméditerranée n’échappe pas à la « règle » et nos champions de la manoeuvre y sévissent comme partout ailleurs à Marseille. Les trottoirs sont donc considérés d’entrée comme des espaces de parking potentiels, d’où les rangées de potelets que vous pourrez admirer ici et ailleurs. Le fait est que dès qu’un ou plusieurs de ces potelets sont arrachés — souvent aux carrefours à la suite de carambolages — l’espace enfin libéré se transforme immédiatement en nouveau parking.

Parking Ruffi

digMais « pourquoi ? pourquoi ? pourquoi ? » me dis-je, obligée de me glisser  une fois de plus devant une voiture collée devant la grille de mon immeuble pour pouvoir rentrer chez moi 👿

Quelques hypothèses me viennent à l’esprit. Tout d’abord il y a bien sûr trop de véhicules, ici comme ailleurs dans Marseille, et la situation de la circulation est généralement « préoccupante ». Même si Euromed est bien desservi en transports en commun – comme expliqué dans un article précédent – beaucoup de ceux qui pourraient les utiliser continuent à prendre leur voiture.

Parkings Euromed
Parkings payants et limite supérieure du stationnement payant sur voirie en centre ville 

Certes les parkings relais de la RTM ne sont pas encore assez nombreux — y compris celui de la station Capitaine Gèze dont on désespère de voir un jour le bout (du tunnel).
Certes le stationnement est gratuit sur la plus grande partie de la zone Euromed et on préfère donc venir se garer là que dans les parkings souterrains alentour, nombreux mais encore hors de prix (et donc souvent à moitié vides), ou que sur les stationnements payants où les scancars mis en place il y a quelques mois ont sifflé la fin de la récré.
Mais aussi, et peut-être surtout, les « habitudes » sont prises et la police municipale a d’autres chats à fouetter (426 agents au total et 1 scancar pour repérer les stationnements gênants). Je ne parle même pas de l’engorgement à la fourrière si on enlevait toutes les voitures qui le méritent.

Guide stationnementLes efforts de pédagogie déployés par la ville sont quant à eux plutôt récents, certainement insuffisants, et plombés par les retards de chantiers qui s’accumulent ici et là et décrédibilisent le discours institutionnel.

Alors on alerte, on s’énerve, on fait des concours de photos sur les réseaux, et parfois on finit par en rigoler, j’avoue… On a même notre humoriste du stationnement marseillais 😉

Vous l’aurez compris vous aussi, Marseille est une ville unique à bien des égards, et très particulièrement en matière de stationnement.
Le Plan Local d’Urbanisme de 2013  impose cependant aux promoteurs de prévoir un certain nombre de places de parking dans leurs réalisations, qu’il s’agisse d’habitat, de commerce ou d’autres activités. Tous les immeubles neufs ou actuellement en construction sur Euromed répondent donc à ces obligations. Certains vont même au delà en proposant une place de parking pour des appartements de moins de 70 m2. Pour les commerces et les bureaux, dans une zone bien desservie en transports comme Euromed les emplacements de parkings sont obligatoires à partir 250 m2 environ (voir ici les détails si le sujet vous intéresse).

Comme une smart
« Comme une Smart dans Euromed » © C. Chamarat 2018
Totem recharge
Rechargement marseillais d’une voiture Totem MOBI de l’EcoCité (source : contributeur de @vigilancecitoyennemarseille )

Des voix s’élèvent également, notamment parmi les commerçants, pour adoucir la note de l’offre de parking. Autre axe de progrès, les parkings partagés, mais là encore, cela implique d’accepter d’avoir parfois à payer pour se garer. Quant à l’offre Totem Mobi, elle est certainement louable mais je doute de son efficacité pédagogique en matière de stationnement puisqu’elle permet de se garer n’importe où, ou presque, voire de recharger à domicile 😀  (et oui, l’ingéniosité des automobilistes marseillais est sans limite !).

IMG_20180421_145720Mon sentiment au final est que, même si tout n’est pas parfait dans Euromed et que les chantiers en cours génèrent eux-aussi temporairement des problèmes de circulation, il y a beaucoup moins de « bonnes » raisons de s’y garer sauvagement que dans d’autres quartiers de Marseille. IMG_20180524_203339

 

Le diable se cache donc bien dans le sens civique – ou manque de – et il semble au moins aussi difficile de s’y attaquer que de mettre en service 900 mètres supplémentaires de ligne de métro…

 

 

 

 

4 commentaires sur “Et on se gare où ici ?

  1. Hello Claire, ah la voiture à Marseille, un sujet inépuisable ! Concernant le PLU de 2013, il impose en effet aux promoteurs de proposer des places de parking avec chaque appartement… mais ils ne sont pas obligés de les vendre ! Autrement dit, il existe aujourd’hui plein d’immeubles d’habitation aux parkings souterrains vides, mais autour desquels les trottoirs sont bien encombrés ;-). Je tiens ça de quelqu’un qui a voulu acheter un parking près de chez lui, il a été orienté vers un promoteur qui avait vendu tous ses appartements, mais très peu de parkings…

    Aimé par 1 personne

    1. Bon apparemment c’est pas trop le cas pour les nouveaux immeubles ici : de ce que j’ai pu constater personnellement les acheteurs se battent plutôt pour pouvoir acheter un parking avec leur logement, même lorsqu’il fait moins de 70 m2 — mais du coup il est vrai que les promoteurs se lâchent un peu sur les prix de ces stationnements convoités :p

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.